Rapport annuel
2019

DURALIM
EN 2019

Accueil de nouveaux membres, organisation de journées thématiques, signature d'un partenariat avec la Fondation Earthworm, implication dans les travaux de la SNDI, lancement d'études mutualisées, réflexions pour faire évoluer la Charte Duralim...
L'année 2019 a été riche en projets et en réalisations pour la plateforme Duralim.
Une volonté de dynamisme qui se reflète pleinement dans l'année qui vient de s'écouler, avec un mot d'ordre : gagner en visibilité.

10 nouveaux membres ont rejoint Duralim en 2019

  • TALIAN 28 janvier
  • Coop de France Déshydratation 1 mars
  • MIXSCIENCE 15 juin
  • TECHNA 1 juillet
  • MG2MIX 9 novembre
  • METRO 23 novembre
  • ETABLISSEMENTS MICHEL 3 décembre
  • Herta 13 décembre
  • Interbev 13 décembre
  • Syndicat de la vitellerie française 13 décembre

Des indicateurs communs pour suivre les progrès

La réunion plénière de Duralim a réuni 50 personnes. Elle a été consacrée à la présentation du rapport annuel de la plateforme, avec un premier bilan sur les engagements des membres. Pour améliorer le reporting à l’avenir, les membres ont aussi travaillé sur l’identification d’indicateurs communs, moins nombreux et mieux décrits. Trois interventions ont également eu lieu : le Ministère sur l’avancement du Plan Climat et sa mise en œuvre, l’étude Flux Matières premières et le plan Protéines européen.

Aux côtés du gouvernement français pour la mise en œuvre de la SNDI

Duralim a participé à la réunion du GNFT (Groupe National Forêts Tropicales) au cours de laquelle la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI) a été présentée. Duralim s'est aussi proposée pour faire partie du Comité de suivi de la SNDI et du Comité Scientifique et Technique du Comité Forêt de l'Agence Française pour le Développement (AFD).

Contribution à la consultation européenne sur la déforestation et la dégradation des forêts

Duralim a participé à la consultation européenne sur le renforcement de l’action de l’Union européenne dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêt. Parmi les points soulevés : l'importance d'avoir une approche "non segmentante" permettant de faire du durable le standard du marché, la nécessaire amélioration de la connaissance des flux d'approvisionnement via des outils impartiaux, et la mise en oeuvre de mesures incitatives constructives pour les entreprises qui importent et utilisent les produits à risque. Une piste à creuser : rémunérer les importations durables au lieu de punir celles non durables ?

Partage des connaissances sur les protéines pour l'alimentation animale

45 personnes ont participé à la journée thématique "Focus sur les protéines en alimentation animale", au cours de laquelle sont intervenus Jean-Louis PEYRAUD (INRA GIS Avenir Elevages), Corinne PEYRONNET (Terres Univia), Christophe CALLU-MERITE (Feed Alliance) et Etienne LAFFITTE (Neovia Wisium) pour présenter les différentes sources de protéines pour l'alimentation animale et expliquer la place particulière du soja dans l'alimentation animale.

Aux côtés du gouvernement français pour la mise en œuvre de la SNDI

Duralim a participé au Comité de suivi de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Les GT à lancer pour la mise en œuvre de cette stratégie ont été identifés lors de cette réunion. Duralim a aussi participé à la première réunion du Comité Scientifique et Technique du Comité Forêt de l'AFD. Ce comité appuie le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire dans la mise en œuvre de la SNDI.

Lancement de 2 études pour accompagner la mise en œuvre de l'engagement "100% durable"

Les 40 membres présents à la réunion plénière l'Ag de Duralim ont validé la proposition de confier à l’ONG Earthworm une mission pour opérationnaliser, pour l'a partie "soja", l’engagement pris en janvier 2018 afin d’atteindre « 100% d’approvisionnements durables, avec un objectif zéro déforestation/zéro conversion ». Cette mission répondra aux objectifs fixés pour le 1er palier de l’engagement à atteindre en 2020 (état des lieux de la déforestation légale/illégale et de la conversion d’écosystèmes pour le soja et identification d’actions pertinentes avec les importateurs et les acteurs sur le terrain pour enrayer la déforestation). Les membres ont aussi validé la réalisation d'une étude pour évaluer le coût d'une alimentation animale avec des matières premières durables (focus soja et palme) sur les produits animaux vendus aux consommateurs.

Aux côtés du gouvernement français pour la mise en œuvre de la SNDI

A l'occasion de la réunion du Comité Scientifique et Technique du Comité Forêt de l'AFD, Duralim a fait part de la mission "Soja-Brésil" en partenariat avec Earthworm et proposé de partager les conclusions de cette étude pour alimenter le chantier "Soja-Brésil" piloté par Canopée et l'IDDRI au sein du Comité Scientifique et Technique du comité Forêt pour identifier des mesures existantes ou à développer pour la mise en oeuvre du flux de soja "zéro déforestation".

Lancement d'une réflexion pour faire évoluer la charte Duralim en 2020

L'objectif du GT constitué est de proposer une nouvelle version de la charte d’engagements à la prochaine réunion plénière, le 30 janvier 2020. Les modifications devront permettre d’intégrer l’engagement « 100% durable avec un objectif zéro déforestation/conversion » et de clarifier les actions de Duralim et de ses membres.

Des outils à disposition et des travaux en cours pour mettre en place des chaînes d'approvisionnement en "soja durable"

38 personnes ont assisté à la journée thématique organisée par Duralim sur le thème "Soja durable & zéro déforestation : outils existants et programme de travail", avec une présentation des lignes directrices « soja responsable » de la FEFAC et l’outil Sustainability Map de l’ITC . Earthworm et Duralim ont aussi détaillé la mission en cours pour faire l’état des lieux des flux de soja depuis le Brésil et des solutions pour lutter efficacement contre la déforestation/conversion. Le besoin d’actions collectives a été souligné par les participants.

Aux côtés du gouvernement français pour la mise en œuvre de la SNDI

Duralim a participé au Comité de suivi de la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI). Les discussions ont permis de faire un point d'étape sur le programme des activités en cours pour la mise en œuvre de la Stratégie.